Atelier Canopé de la Meuse
Pôle Histoire et Culture européenne

La Vaux-Marie

En septembre 1914, durant les combats de la première bataille de la Marne, les Allemands arrivent par le nord-ouest de Verdun en ayant pour objectif de prendre cette place forte en tenaille par le sud. Ils s’approchent dangereusement de Bar le Duc.

Lire la suite...

Le mémorial de la Voie Sacrée

Lorsque Pétain est chargé par Joffre de la défense de Verdun, il organise la résistance et l'arrivée des renforts par cette route qu’on appelle la  « Voie sacrée ». Avec une parfaite intelligence, on sacrifie tout à l’essentiel : Alimenter le front de Verdun. En permanence, sans que le trafic ne soit interrompu, les territoriaux entretiennent l’unique route permettant de desservir Verdun du côté français.

Lire la suite...

Les lieux de mémoire consacrés à Raymond Poincaré

Président du Conseil en 1912-1913, le Meusien Raymond Poincaré s'inquiète de la puissance militaire allemande. Il renforce alors l'armée et consolide la Triple Entente. Elu président de la République en 1913, il est l'homme de l'Union sacrée de 1914.

Lire la suite...

Souilly, le PC de Pershing et Pétain

Le 24 février 1916 au soir, le général Pétain, désigné par le général en chef Joffre pour prendre en main la défense de Verdun, installe son quartier général à Souilly. Le lendemain, ses premiers ordres sont marqués par la nécessité de rétablir énergiquement et rapidement une défense française instable, largement bousculée par la supériorité allemande en artillerie et en effectifs.

Lire la suite...

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla