Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Ornes, village détruit

Verdun apparaît comme le lieu d’une des batailles les plus inhumaines auxquelles l’homme s'est livré. Le rôle de l’artillerie y est considérable. Elle y cause 80 % des pertes. Pour remplir leur mission, les hommes doivent survivre, mais aussi mourir, dans les pires conditions, sur un terrain transformé en véritable enfer.

Lire la suite...

Louvemont, village détruit

Au début du conflit, l’organisation sanitaire n’est pas adaptée aux besoins importants d’une guerre moderne qui génère des blessures conséquentes, notamment dues à l'artillerie. Les membres du service de santé sont dépassés par l'ampleur de ce cataclysme, ce qui engendre des conséquences immédiates pour les soins aux blessés.

Lire la suite...

Le Fort de Douaumont

25 février 1916. Depuis quatre jours, l'artillerie allemande ravage le champ de bataille de Verdun où les Allemands progressent de sept kilomètres pour atteindre la ligne principale des fortifications.

Lire la suite...

Le Monument à la Victoire

En 1917, à bout de force, les combattants ne croient plus à la victoire. Des mutineries éclatent un peu partout. En avril les Américains entrent en guerre au côté de la Triple Entente qui remporte la victoire.

Lire la suite...

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla