Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Les Monuments de la Côte 304 et du Mort-Homme

A partir de mars 1916, les Allemands décident d’attaquer sur la rive gauche de la Meuse afin d’encercler Verdun. Procédant par secteurs successifs après avoir déplacé leur artillerie lourde, ils entreprennent une grande attaque enveloppante d'ouest en est pour s'emparer de l'ensemble côte 304 – Mort-Homme.

Lire la suite...

Le Cimetière de Consenvoye

« Nous nous sommes réconciliés. Nous nous sommes compris. Nous sommes devenus des amis » déclarent ensemble le président de la République française François Mitterrand et le chancelier de la République fédérale d’Allemagne Helmut Kohl, le 22 septembre 1984 à Verdun ».

Lire la suite...

Le Monument aux morts de Verdun

« J’ai donné hier, 24 février, l’ordre de résister sur la rive droite de la Meuse, au nord de Verdun. Tout chef, qui dans les circonstances actuelles, donnera un ordre de retraite, sera traduit en conseil de guerre. »

Lire la suite...

Le Boyau de Londres

Après la prise des Forts de Douaumont et de Vaux à la fin de 1916, le commandement français aménage les nouvelles "voies" de communication destinées à alimenter les positions françaises. Le Boyau de Londres est l'une d'entre elles, qui relie les hauteurs de Belleville au fort et au village de Douaumont, permettant ainsi ravitaillement et évacuation.

Lire la suite...

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla