Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Saint Remy-la-Calonne

Le 22 septembre 1914, dans les bois de Saint-Rémy, les 22ème et 23ème compagnies du 288ème Régiment d’infanterie, sous les ordres du Capitaine Boubée De Gramont, en reconnaissance des positions ennemies, traversent la tranchée de Calonne. A l’orée du bois, un affrontement a lieu avec une compagnie sanitaire allemande.

Un feu meurtrier s’engage avec la 11ème compagnie du 6ème Grenadiers venu en aide à la compagnie sanitaire. La 4ème compagnie allemande prend les Français à revers puis la 10ème compagnie arrive sur le lieu de combat. 21 soldats français sont blessés ou tués dont Alain-Fournier.

En bordure de la Tranchée de Calonne, dans une clairière, se situe la fosse vide où les corps des soldats tués le 22 septembre sont matérialisés par des stèles. Le périmètre de fouille réalisé en 1991 est recouvert d'une pyramide de verre. Un monument, oeuvre du sculpteur local Henri-Patrick Stein, représente une flamme du souvenir auprès de laquelle sont déposés le képi d'Alain Fournier et un volume du Grand Meaulnes. Les 21 dépouilles de l'écrivain et de ses camarades ont été transférées au cimetière militaire de Saint-Rémy-la-Calonne. Alors qu'on ignorait précisément où était enseveli le corps d'Alain-Fournier, le 11 octobre 1964 est dressée une croix de bois monumentale, en sa mémoire au carrefour de la Tranchée de Calonne et de la route de Saint-Rémy.

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla