Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Le Cimetière militaire du Faubourg-Pavé

Sur une superficie totale de trente-sept hectares, les dix-huit nécropoles nationales de l’ancien front occidental ont recueilli 57 709 corps de militaires morts pour la France durant les deux guerres mondiales, qui reposent en tombes individuelles et en cinq ossuaires.

Durant la Première Guerre mondiale, les trois quarts des unités françaises passèrent à Verdun, dans le creuset du front.

Le cimetière français du Faubourg-Pavé renferme 5 516 corps, issus de différentes armes. Au centre du cimetière, sous la grande croix de pierre de taille du Souvenir français, se trouvent les tombes des sept inconnus qui n’ont pas été choisis pour reposer sous l’Arc de Triomphe, après la cérémonie de novembre 1920 à la citadelle souterraine. Ils sont ensevelis sous l'épitaphe : « Ici repose peut-être ton père, ton fils, ton frère, ton ami mort quelque part en France au cours de la Grande Guerre ».

En 1916 et 1918, le président du Souvenir français Simon et le député Maunoury proposèrent de dresser un monument à la gloire du Soldat inconnu français. Le 11 novembre 1920, la République fêta son cinquantième anniversaire et y associa l'hommage à un soldat inconnu représentant tous les combattants français disparus pendant la guerre.

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla