Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Le Camp Marguerre

La zone des étapes est une base qui nourrit la bataille en homme, en matériaux et en matériels. La Première guerre mondiale est ainsi le premier conflit à utiliser massivement l’industrie, au point de la placer auprès du front.

En 1915, la guerre dite de position impose de consolider cette ligne et les armées cherchent notamment des moyens pour protéger les hommes des effets de l’artillerie. Dans ce camp, on étudie alors la construction d’ouvrages bétonnés permettant de fortifier des zones proches des combats. Mais, début 1916, le camp Marguerre suit l’évolution de la situation sur le terrain et adapte ses fonctions aux besoins du front. Les installations sont ensuite partiellement converties en camp de repos.

Créé en 1915 sous le commandement du capitaine Marguerre, ce camp est constitué de maisonnettes et de baraquements de béton. Sa visite permet de comprendre le quotidien du soldat allemand avant et pendant la Bataille de Verdun. Ses décors inattendus lui donnent une ambiance architecturale remarquable, loin de la caricature du cantonnement militaire.  Les hommes du capitaine Marguerre élaboraient et testaient des techniques rapides pour construire des abris bétonnés. La technique se voulait efficace. Les deux bunkers de forme identique  correspondent à un plan type. Une entrée en chicane, des meurtrières puis le corps du bâtiment qui servait à loger et à protéger une cinquantaine d’hommes environ.  Au cœur du camp,  le site est relié par rail aux autres installations de la zone des étapes, irriguée par un puissant réseau de chemins et de voies ferrées militaires.

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla