Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Le Kaiser Tunnel

Sous les feux de l'artillerie ennemie,  le passage par les crêtes des hommes et des matériels entre le front arrière et les tranchées de première ligne reste particulièrement meurtrier.

Fin 1915, l'époque des grands assauts meurtriers en Argonne est révolue : l’heure est à la guerre des mines. Ainsi, les sapeurs français et les pionniers allemands creusent des galeries qui aboutissent sous les tranchées ennemies. Le Kaiser-Tunnel est creusé de fin novembre 1915 à février-mars 1916 par des troupes bavaroises. Long de 350 mètres dans son cheminement principal, il développe au total 425 mètres de galeries et permet la circulation en toute sécurité entre les lignes. Il est l'un des onze tunnels de liaison allemands creusés sur le site de la Haute Chevauchée, en forêt d'Argonne.

Au départ du parking de la Haute-Chevauchée, un sentier de découverte relie le monument-Ossuaire au Kaiser-tunnel. L'état de conservation des tranchées permet d'en saisir l'atmosphère particulière avec ses entonnoirs de mines et ses réseaux de tranchées. La visite guidée propose de découvrir les installations souterraines, notamment un poste de secours avec salles de soins et d'opérations. Ils étaient aménagés à l'extrémité Nord du Kaiser Tunnel. Une salle souterraine servait de mouroir, les morts étant ensuite évacués par une galerie juxtaposée, aujourd’hui rebouchée. Deux groupes électrogènes étaient assez puissants pour alimenter 23 ventilateurs, 5 perforatrices, plusieurs pompes à eau ainsi que des abris.

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla