Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

Le Cimetière de Romagne-sous-Montfaucon

En 1918, l'Argonne est le grand théâtre d'engagement du corps expéditionnaire venu des Etats-Unis pour être l'atout décisif des Alliés. A peine les honneurs et la crédibilité gagnés par cette jeune armée en dégageant en quelques jours le saillant de Saint-Mihiel, il lui est demandé de libérer l'Argonne, aux côtés des Français, au cours d'une opération d'ampleur.

Devant la ténacité, l'expérience et la stratégie des unités allemandes, confrontée à un terrain particulièrement éprouvant, la 1re armée américaine du général Pershing doit livrer des combats très intenses et relever des défis logistiques complexes. Elle y révèle toutes ses qualités offensives et le profond esprit de sacrifice de ses combattants.

Ce cimetière est inauguré en 1937 à l'occasion du vingtième anniversaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis. A Romagne-sous-Montfaucon, ses 14 246 sépultures sur 52 hectares en font la plus grande nécropole américaine d'Europe. La majorité des morts proviennent des opérations de la première armée US du 26 septembre au 11 novembre 1918. 486 tombes abritent les restes de soldats non identifiés car il n'existe pas de fosse commune. Le mémorial d'architecture romane est constitué d'une chapelle flanquée de deux loggias. De part et d'autre de l'entrée, des têtes de soldats américains sont sculptées sur les chapiteaux des colonnes. Le long des loggias, au-dessus des arches, figurent les noms des hauts-lieux des combats américains de la région. Le Mur des Disparus porte les noms de 954 soldats dont les corps n'ont pu être retrouvés ou identifiés.

Haut de page
Powered by jms multisite for joomla