Atelier Canopé 55 - Verdun
Pôle Histoire & Culture européenne

La Première guerre mondiale à l'école

La Première guerre mondiale dans le socle commun de connaissances et compétences et en Histoire des Arts.

En parallèle, à la préparation du Brevet des Collèges, les enseignants d’Histoire-Géographie de 3e doivent valider un socle commun recensent les connaissances et compétences minimales que doit posséder un élève à la fin du collège. De plus, avec d’autres collègues (Lettres, Langues vivantes, Arts plastiques, Musique, le plus souvent), le professeur d’Histoire-Géographie doivent présenter des œuvres ou des produits culturels répondant au thème suivant : « Les arts, témoins de l’histoire du monde contemporain ». L’élève est évalué en fin d’année lors de la présentation à l’oral d’une œuvre étudié précédemment.

La Première guerre mondiale et le socle commun.

Les compétences et les connaissances qui peuvent être validées par le professeur lors du chapitre sur la Première guerre mondiale sont les suivantes (celles-ci peuvent relever de la culture humaniste comme des capacités linguistiques) :

  • Situer dans le temps : la Première guerre mondiale : 1914-1918, la bataille de Verdun : 1916, la révolution Russe : 1917, l’armistice : 11 novembre 1918,
  • Situer dans l’espace et dans le temps : la carte de l’Europe au lendemain des traités,
  • Rédiger, développer oralement un propos : décrire et expliquer la guerre des tranchées, le génocide des Arméniens,
  • Lire et employer différents langages : mettre en relation un texte et une photographie, mettre en relation une carte et un dessin de presse,
  • Dégager l’essentiel d’un texte lu : sélectionner et analyser des informations dans un texte,

Le professeur n’est pas obligé de valider toutes ces compétences et connaissances lors de ce chapitre mais il y est fortement invité. De plus, certains éléments de la capacité « situer dans le temps » sont évalués lors du Brevet sous forme de questions sur des repères chronologiques.

La Première guerre mondiale et l’Histoire des Arts.

Les enseignants ont une grande autonomie concernant cette épreuve et cet enseignement puisque le programme n’est pas contraignant, mais propose des recommandations. Les œuvres recommandées sont les suivantes (il s’agit d’en étudier un extrait pour les œuvres littéraires, soit au maximum 20 lignes) :

  • Œuvres littéraires : Maurice Genevoix, Henri Barbusse, Erich Maria Remarque …
  • Œuvres picturales : Otto Dix …
  • Œuvres cinématographiques : Octobre d’Eisenstein, …
  • Œuvres mémorielles : les monuments aux morts, …

Cette liste n’est ni exhaustive, ni limitative. Cependant, pour chaque œuvre, l’enseignant doit évaluer les capacités suivantes :

  • Identifier la nature de l’œuvre,
  • Situer l’œuvre dans le temps et dans son contexte et en expliquer l’intérêt historique,
  • Décrire l’œuvre et en expliquer le sens.
  • Distinguer les dimensions artistiques et historiques de l’œuvre.
Haut de page
Powered by jms multisite for joomla